Pratique de Danse Contemplative à Paris

Une structure simple et matinale, inspirée de la Contemplative Dance Practice de Barbara Dilley (*) :

20 minutes de méditation assise (dos aux murs de l’espace, l’espace du studio est laissé vide)

20 minutes de pratique personnelle d’éveil (j’arrive pour moi-même, énergétiquement (suis-je bien ici et pas ailleurs dans mes pensées?) et physiquement (je m’échauffe))

20 minutes d’espace ouvert (depuis les bords de l’espace, j’entre et je sors en m’offrant le temps d’un salut à l’espace, je suis témoin et bougeur à l’intérieur d’un espace de danse partagé)

5 minutes de récolte (quand la cloche sonne, je retourne aux bords de l’espace pour laisser, à nouveau, l’espace vide)

Pour plus d’information, contacter Jean Raisonnier

Contemplative Dance Practice

La jamméditation du mercredi est empruntée à la Pratique de Danse Contemplative (Contemplative Dance Practice en bon américain) développée par Barbara Dilley au contact de l’improvisation et des pratiques méditatives zen dans les années 1970 à l’institut Naropa.

Barbara Dilley était aussi une des premières danseuses à pratiquer le Contact Improvisation en 1972 (elle faisait partie du groupe d’improvisateurs qui, avec Steve Paxton, ont collaboré dans le groupe de la Judson Church, puis avec Yvonne Rainer dans le Grand Union). En ce sens, la Pratique de Danse Contemplative puise à des sources similaires à celles du Contact.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter :

(*) Barbara Dilley, This Very Moment, Naropa University Press, 2015 ; une autobiographie qui retrace à la fois la trajectoire de Dilley depuis les années 1960 et fournit une mine de partition pour la pratique de l’improvisation : disponible à l’achat sur le site de Contact Quarterly

(*) Barbara Dilley: On Contemplative Dance, une interview menée par Marlon Barrios Solano avec la chorégraphe sur la danse contemplative et ses influences historiques : disponible en anglais (non sous-titré) sur youtube

Share This