L’Inimaginable – UNE ENTRÉE PHYSIQUE POUR ALLER PARTOUT

Crédit photo : Véronique Drougard

 

Stage avec Karen Nelson & Laboratoire de CI, du 16 au 20 avril 2018, 10h-17h

Les matins du stage seront dédiés au travail de Karen Nelson qui partagera avec nous sa longue expérience du contact improvisation à travers les états : « unimaginable, flow, and resonance » (inimaginable, flot et résonance). Ceci alimentera nos laboratoires de l’après-midi qui seront facilités par Karen Nelson, Céline Robineau et Catherine Kych.

LES MATINÉES:

L’accordage de l’attention est au fondement de notre travail : c’est la source à laquelle nous puisons pour savoir ce que nous faisons lorsque nous pratiquons le Contact Improvisation. C’est par cet accordage que nous pouvons retrouver la capacité de faire des choix au sein du champ de sensations qui nous sont imposées par la danse. En décidant de placer notre attention sur l’expérience du toucher, du poids ou de la chute, par exemple, une stabilité naturelle de l’attention peut ainsi être atteinte.

« L’inimaginable » est une proposition de retracer l’aventure physique qu’a été le Contact Improvisation, depuis le temps où il était à peine une forme en duo, jusqu’à la découverte du flow et de mouvements plus collectifs encore.

Nous regarderons et apprendrons des vidéos d’archive du Contact Improvisation, dans l’intention de réincarner en nous ces débuts « inimaginables » de la forme qu’a prise cette danse.

À la recherche du flow, nous verrons que s’est découverte une manière de soutenir la connexion sans perdre le goût sans cesse renouvelé de la gravité, de l’autonomie, de la « troisième entité » qui est partagée entre les danseurs.

Naviguant vers des mouvements plus collectifs encore, nous chercherons des résonances en étendant notre attention à l’espace, soutenant par là notre attention à la sensation des spirales internes et externes, des puzzles posés par les mouvements de la colonne vertébrale, ou peut-être en utilisant le soutien doux de la gravité comme un support pour l’envol.

Au cours de ce voyage, l’évolution ou l’histoire du Contact Improvisation innervera notre expérience et alimentera notre danse. Du même côté que nos sensations physiques, l’appétit unique de chacun pour danser résonnera dans un ensemble infini de champs attentionnels.

LES APRÈS-MIDIS:

Nous y questionnerons nos expériences du matin, les déplierons, les articulerons les unes avec les autres. Nous leurs laisserons le temps de porter leurs fruits et de s’intégrer à nos paysages intérieurs personnels et collectifs. Ce travail de laboratoire sera facilité par Karen Nelson, Céline Robineau et Catherine Kych. Elles se chargeront de créer un espace de co-recherche confortable, stimulant et créatif. Chacun pourra y faire son propre chemin, suivre celui d’un autre, en inventer un nouveau ensemble ou encore prendre le temps de contempler le paysage du moment…

 

KAREN NELSON:

Karen Nelson danse, tourne, enseigne et performe depuis 1977. Elle a collaboré avec nombreux artistes du milieu de la danse et de l’improvisation. Les décennies de travail continu que Karen a partagé avec Steve Paxton sur sa méthode « Material for the Spine » (« Une étude du mouvement par le fonctionnement de la colonne ») en Contact Improvisation, et sur les « Tuning Scores » (recherches en composition improvisée et performance basées sur différents outils de communication, lit. « Partitions qui s’accordent ») de Lisa Nelson, auront largement influencé ses pratiques d’improvisation. Dans les années 90 elle a dansé avec Image Lab, un groupe de chorégraphes/improvisateurs dont, notamment, Scott Smith, K.J. Holmes, et Lisa Nelson, engagés dans l’exploration des Tuning Scores comme outil pour la performance dansée. Karen a cofondé Breitenbush Jam, DanceAbility et Diverse Dance Research Retreat, elle a aussi travaillé huit ans, au début des années 2000, en tant que curatrice d’un centre de retraite et méditation bouddhiste. Elle enseigne et forme en Embodied Life™, approche de développement personnel, basée sur le travail de Russell Delman, qui combine des influences de Feldenkrais, méditation zen et “Focusing” (ou Embodied Listening, lit. « Attention incarnée » : écoute en pleine conscience). www.explomov.weebly.com

—————

Crédit photo : Véronique Drougard

Catherine Kych danse depuis bientôt trente ans. La danse classique est son fil conducteur, mais à la recherche d’espaces de liberté, de jeu et de partage, elle a plongé en 2007 dans le contact improvisation. Elle s’est enthousiasmée pour cette pratique non‐normative qui offrait la possibilité de rencontrer, d’abord par le toucher et le mouvement – puis par les mots – des « autres », et de construire et déconstruire avec eux le monde.

Chemin faisant, elle s’est dotée de différents outils pour approfondir ses pratiques de danse et d’accompagnement : une formation de « Danse et Thérapie du mouvement » (avec notamment les outils de la CNV et de la pédagogie perceptive de Danis Bois), le D.U. de « Danse et éducation somatique » de Paris VIII et une formation en Entretien d’Explicitation qui s’est trouvé être l’outil qui lui manquait pour accompagner la mise en mots de l’expérience des danseurs. Depuis elle est un membre actif du GREX (www.grex2.com), groupe de recherche sur l’explicitation fondé par Pierre Vermersch. Enfin, le D.U. « médecine, méditation et neurosciences » de Strasbourg est en train de venir compléter ses connaissances pratiques et théoriques sur l’attention – notamment dans les pratiques méditatives.

————–

Crédit photo : Véronique Drougard

Tout a commencé par le Contact Improvisation, qui a petit à petit éloigné Céline Robineau du monde de l’entreprise et de la gestion de projets événementiels pour la plonger dans l’univers des pratiques somatiques, de la gestion du poids, de la gravité et de l’attention ! Elle poursuit ses recherches dans l’improvisation et les pratiques somatiques, Soto G. Hoffman fera partie des inspirateurs qu’elle suivra, notamment avec un cycle « Somatics, Performance and the creative Process ».

Cherchant à trouver d’autres appuis autour du mouvement, Céline se forme au Life Art Process®, approche d’exploration et de prise de conscience par le mouvement et l’expression artistique au Tamalpa Institut en Californie (www.tamalpa.org). Elle y assiste Anna Halprin, sa fondatrice, dans ses classes et ateliers. Elle y découvre les résonances entre mouvement, dessin, peinture et écriture ou comment les mots peuvent émaner d’une expérience vécue par le corps grâce à une approche artistique multimodale. Céline anime des ateliers et stages où se mêlent mouvement dansé, poésie, peinture, dessin comme des reflets les uns des autres. En parallèle, Céline mène différents projets de création chorégraphique en lien avec des thématiques telles que le « geste d’amour en espace public » ou la « communication interespèces » avec des cétacés. http://celinerobineau.eu/

—————————————–

Unimaginable ~ a physical doorway to everywhere — with Karen Nelson

crédits photo: Véronique Drougard

Morning workshop : 10am-1pm
Afternoon lab : 2:30-5pm

Mornings would be dedicated to Karen’s work and long experience through « Unimaginable, flow, and resonnance » states of contact. This would feed our afternoons where we will lab. Facilitation will provided by Karen Nelson, Céline Robineau and Catherine Kych.

MORNINGS :

Attuning to attention is the basis of our work, and shows us something about what we are doing when we are dancing CI. We become choice makers in a field of choiceless sensation. When placing attention on the direct experience of touch or weight shifting or falling, for example, a natural stability of attention can and does occur. Unimaginable follows an embodied journey of Contact Improvisation from before there was an inkling of a duet form, thru the discovery of flow and onwards towards resonance. We will watch and receive transmission from early CI archival video footage, as we embody the unimaginable beginnings of the form in our own dancing. Discovering flow, we open to sustaining connection without losing the fresh taste of gravity, autonomy, and “the third thing” that is shared between the partners. Finding resonance, we expand into space, continually nurturing attention to sensation: inner and outer spirals, puzzles of the spine, or perhaps using gravity’s kind support to fly. Through this physical journey, the evolution or history of the form of CI lives within our own experience and feeds our dancing. As well as physical sensation, one’s unique appetite for moving and being may resonate with a million other kinds of attentional focus.

AFTERNOONS :

The afternoon time will offer opportunity to research, to reflect and speak about our own experience, hear and share with other points of view, go deeper with exercices, concepts, notions that feels important. Facilitation will be provided by Karen Nelson, Céline Robineau and Catherine Kych as a way of allowing a process to be lived and developed within the group.

KAREN NELSON:

crédits photo: Véronique Drougard

Karen Nelson has danced, toured, taught and performed since 1977, collaborating with many leading artists in the field of dance

improvisation. Karen’s decades long work with Steve Paxton and his system Material for the Spine, Contact Improvisation, and Lisa Nelson’s Tuning Scores forged a tremendous influence on her improvisation practice. Throughout the 1990’s she danced with Image Lab, a group of choreographer/improvisors including Scott Smith, K.J. Holmes, and Lisa Nelson, committed to exploring Tuning Scores as a tool for making dances in performance. Karen co-founded Breitenbush Jam, DanceAbility and Diverse Dance Research Retreat, and worked for 8 years in early 2000’s as a caretaker of a Buddhist meditation retreat facility. She trains in and teaches Embodied Life ™, based on teachings of Russell Delman, combining Feldenkrais-influenced movement, zen-influenced meditation and embodied listening or “Focusing.” www.explomov.weebly.com
————

Catherine Kych has been dancing for nearly thirty years now. Ballet ‘s been her common thread but, always seeking more freedom

crédits photo: Véronique Drougard

spaces to share and play with, she dove into Contact Improvisation in 2007. She got thrilled about this non-normative practice that offers opportunities to meet – first via the touch and movement, then with words – “Others”, and construct as well as deconstruct together the World.

Little by little, she got a grasp of different tools to deepen her experiences in both Dancing and Coaching/Supporting: trained in «Dance and Movement Therapy» (including tools of Nonviolent Communication and Perceptive Pedagogy from Danis Bois), qualified in « Dance and Somatic Education » Paris VIII University and trained in “Explicitation Interviews” that happened to be her missing tool to follow and support the dancers’ experience verbalization. She’s an active member of GREX (www.grex2.com), Explicitation research group created by Pierre Vermersch. Finally, her degree in «Medicine, Meditation and Neurosciences» (Strasbourg University) completes her practical and theoretical knowledge about attention – within meditative practices, for instance.
————–

crédits photo: Véronique Drougard

Everything began with Contact Improvisation, progressively pulling Céline Robineau out of the corporate world and project managing to immerse her into the Somatics universe, and weight, gravity, attention managing! She carries on with her researches in Improvisation and Somatics. Soto G. Hoffman is one of her mentors; she took his training « Somatics, Performance and the creative Process ».

Looking for more supports relating to movement, Céline learns the Life Art Process®, which is an approach for exploration and consciousness via movement and artistic expression, in Tamalpa Institute, California (www.tamalpa.org), where she assists Anna Halprin (its founder) in classes and workshops. She discovers the resonances between movement, drawing, painting and writing: how words can come from a body experience, thanks to a multimodal artistic approach. Céline guides workshops and courses in which danced movements, poetry, painting, and drawing combine like reflections of one another. Concurrently, Céline leads different choreographic projects linked to specific topics such as « Love Gestures in the Public Space » and « Interspecies Communication » with cetaceans. http://celinerobineau.eu/
—————-

Catherine Kych and Céline Robineau belong to the founding members of the association « L’œil et la main » www.lolm.eu, developing various CI projects in Paris: RiCI (International Encounters of Contact Improvisation), workshops, conferences‐jams, laboratories (« Contact and Contemplation ») and practices of contemplative dance.

Share This