Contact et contemplation

Le cadre que nous proposons s’inspire de différentes pratiques que nous avons approchées, en particulier le mouvement authentique, les séminaires intensifs « qui suis-je ? » et la pleine conscience. Ces pratiques nous ont montré la valeur d’une attention partagée et des postures qui conjuguent présence et non-réactivité, pour accueillir et laisser passer en soi mots, gestes, pensées, images, …

 

Nous nous appuierons sur trois postures que chacun explorera alternativement:

-celle du danseur/parleur, qui contemple sa propre question (qu’il a laissée émerger pendant le temps de la danse). Il la traverse verbalement et/ou gestuellement sous le regard de son/ses partenaires.

-celle du témoin, qui accueille l’expression du danseur/parleur avec une attitude de curiosité bienveillante et de non-réactivité. Il est déchargé de toute tâche de commentaire ou de validation. Il donne son attention à l’expression de l’autre, tout autant qu’à ce qui le traverse lui même en résonance ou en réaction à ce qu’il écoute et regarde.

-celle du soutien, qui cherche des moyens pour soutenir, avec délicatesse et curiosité, le questionnement verbal et/ou gestuel de son partenaire. Son rôle est plus participatif que celui du témoin.

 

La session dure trois heures et consiste en une alternance de moments de danses et de moments de partages en petits groupes de deux, trois ou quatre. Elle se termine par un temps de « récolte » et d’intégration en silence puis, enfin, un temps de partage avec tout le groupe.

Elle s’adresse à tous les pratiquants de contact improvisation, quelle que soit leur expérience.

On s’engage à arriver à l’heure et à rester jusqu’à la fin (sauf cas de force majeure).

La participation est libre: chacun est invité à payer en conscience ce qui lui paraît juste et ce qui lui est possible, avec un minimum de cinq euros.

Share This